SAKS - Système d'Assemblage KYSDEM SYSTEM

Utilisation du SAKS

Afin de saisir différentes positions possibles des SAKS dans des éléments à assembler, l'exemple d'un caisson de démonstration est proposé ci-après.

Le caisson monté est présenté ici en matériau translucide pour percevoir les SAKS positionnés sur chaque élément (dos, côtés, fond, étagère, plafond).

Chacun de ces éléments peut être fabriqué en panneau d'aggloméré, en mélaminé, en MDF ou en bois massif. Des tests à l'arrachement ont été réalisés dans chacun de ces produits.

Voir les vidéos

Fonctionnement

Après sa mise en œuvre en atelier, l'utilisateur final, pour assembler les éléments, doit effectuer les opérations suivantes :

Fonctionnement de la partie mâle : « douille » à piston escamotable.

Lorsque le piston est dans son étui, il peut être dégagé :

Pour certaines fonctions, le piston peut-être dégagé de son étui sans être bloqué. Il est ainsi libéré, c'est-à-dire libre de ses mouvements dans le sens vertical : sorti (ouvert) / rentré (fermé).

Assemblage de la partie femelle

La « cuvette » est prête à être placée autour de la collerette du piston de la « douille ».

Fonctionnement de la partie mâle : « douille » à piston escamotable.

Lorsque le piston est sorti de son étui, il peut être escamoté :

Positions du SAKS dans les éléments de meuble à assembler

Le SAKS clef de verrouillage de l'assemblage

Le meuble pourvu de SAKS (douilles et cuvettes) comporte une douille supplémentaire (ou deux) sur l'un des éléments du meuble pour verrouiller l'ensemble. Le piston de celle-ci est libéré, c'est-à-dire libre de ses mouvements, de bas en haut, dans son étui.

Considérons le plateau comme verrouillage. Lorsque celui-ci est présenté sur les chants supérieurs des côtés et du dos, le piston de la douille posée sur la face intérieure du plateau est libre. Ainsi, en présentant le dessus du meuble, sa tête s'enfonce dans l'étui de sa douille ; il est en appui sur le chant supérieur du dos. Une fois le plateau en place, le piston se libère en sortant de son étui et bloque l'ensemble des éléments du meuble.

Montage : présentation du plateau

Montage : blocage par la libération du piston clef de verrouillage

Après avoir glissé le plateau vers l'avant du meuble sur les chants supérieurs du dos et des côtés, le piston se libère par la pression du ressort logé dans l'étui de la douille et prend sa position ouverte. Ainsi le plateau est bloqué par le piston sorti de son étui.

Démontage : blocage du piston clef de verrouillage en position ouverte

Procédé d'assemblage d'un meuble

L'utilisateur final n'a besoin d'aucun outil pour monter ou démonter un meuble.

Présentation de la tête du piston libéré de son étui dans le logement de la "cuvette"

Après avoir libéré les têtes des pistons des éléments à assembler (avec un doigt), présenter l'élément équipé des "cuvettes" face aux pistons.

Translation vers l'avant du côté gauche comportant les "douilles" sur le fond équipé des cuvettes ovales pour assurer l'assemblage final

Les éléments sont assemblés

Agir de la même manière avec le côté droit sur le chant droit du fond.

Présenter le dos, ses feuillures latérales entre les rainures des côtés

Positionner l'étagère

Présenter le plateau sur les chants des côtés et du dos





 

Votre meuble est monté

Il peut être manipulé sans risque de désassemblage grâce à la clef de verrouillage

Il peut être monté et démonté autant de fois que nécessaire, y compris s'il est fabriqué en mélaminé puisque aucun effort de traction n'agit sur le matériau